mardi 20 janvier 2015

Visiter Amsterdam en 3 jours



Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez dû remarquer que j’étais partie quelques jours à Amsterdam à l’occasion du Nouvel An. Je suis partie en tout 5 jours. Mais étant donné que j’avais choisi un hôtel légèrement excentré, j’ai profité de la capitale hollandaise pendant « seulement » 3 jours. Je me suis beaucoup renseignée sur internet pour savoir comment rentabiliser ces 3 jours et profiter de la ville au maximum.
Je n’ai pas fait tous les « incontournables » d’Amsterdam, mais je me suis constituée un programme parfait pour les envies que nous avions, mon copain et moi-même. J’ai pensé que ça serait donc sympa de vous faire part de toutes les activités que j’ai réalisée pendant ces 3 jours, les coûts et tarifs de ces dernières, de vous parler de mon hôtel ainsi que quelques informations pratiques indispensables lorsque vous visitez Amsterdam.

Alors enjoy, et surtout n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !



Jour 1 :

Même si les transports en commun existent (bus, tramway, train), il faut savoir qu’Amsterdam est une petite ville. Ce qui veut dire que vous pouvez faire tout à pied, ou en vélo bien évidemment. Le vélo est d’ailleurs devenu l’un des symboles de la capitale.
Cependant si vous opter pour le vélo, je vous conseille de définir un itinéraire au préalable. Si vous ne savez pas où aller exactement, mieux faut choisir la marche à pied. En effet, même si il y a peu de voitures, il y a énormément de piétons. Il faut donc faire attention à ne pas provoquer d’accident et à ne pas se blesser, ça serait bête.
Tour d’Amsterdam (à pied donc) : La gare Amsterdam Centraal se trouve en plein coeur de la ville, et vous vous retrouvez immédiatement au milieu de tout. L'axe principal, et le plus touristique d'Amsterdam est le Damrak. C'est à cet endroit où vous pouvez trouver des boutiques de souvenirs, des musées, des petits restaurants, les canaux avec des gâteaux amarrés... Ensuite, il vous suffit de vous perdre dans les rues parallèles et perpendiculaires pour en profiter.
Conseil : Si vous cherchez des Coffee Shops - ce qui fait en partie la réputation d'Amsterdam, ce n'est pas sur l'axe principal que vous allez les trouver... Il y en a qui se cachent un peu partout. Mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez facilement les   repérer  à l 'odeur !

Prix : Gratuit ! L'un des nombreux avantages de la marche à pied 


Restaurant mexicain : Très typique n'est ce pas ? En fait on avait très faim et nous avions pas trouver "mieux" pour déjeuner. Et puis faut avouer que la carte était très alléchante.

Conseil : Les restaurants hollandais ne fonctionnent pas comme en France. L'eau se boit systématiquement en bouteille, elle est donc payante (si vous demandez de l'eau en carafe, on vous regarde comme un/une ahuri). Idem si vous souhaitez manger du pain.

Prix : 50 € environ (pour deux menus, les boissons, le pain). Ce qui n'est vraiment pas donné pour  la qualité...



Jour 2 :

Balade sur les canaux de jour (embarquement au Damrak 29) : J'ai réservé ma balade sur les canaux au préalable sur internet, sur le site Viator. Lorsqu'on rentre dans le bateau, on nous distribue des écouteurs. Ces écouteurs servent à écouter les commentaires du guide pendant la visite. Nous pouvez choisir entre une dizaine de langues, français inclus. La visite dure environ 1 heure, et les paysages sont juste à couper le souffle. De plus, écouter l'histoire de la ville durant cette balade, c'est la cerise sur le gâteau.

Conseil : Si vous passez par Viator, veillez à échanger vos billets au centre de change qui se trouve sur le Damrak (avec des néons bleus, vous ne pouvez pas le rater).

Prix : 15,50€ par personne


Musée de la Torture (Singel 449, Amsterdam) : Le Musée de la Torture n'est pas l'un des incontournables d'Amsterdam, mais je pense que ça vaut le coup de le faire si vous vous intéresser un peu à l'histoire, à notre passé. Vous y trouverez différents instruments de torture utilisés dans le passé. Vous avez à chaque instrument, un petit texte vous expliquant l'utilisation qu'on en faisait et à qui c'était destiné. Et ce, en français. 
Conseil : Si vous êtes quelque peu sensibles, je vous conseille de ne pas y  aller.

Prix : 7,50€ par personne


Ice Bar Amsterdam (Amstel 194-196 - 1017 AG Amsterdam) : le Ice Bar fut l'apothéose de notre journée. Cet Ice Bar est fait en deux parties. Nous avons d'abord le "lounge", tout ce qui de plus classique. Ensuite, tout les 20 minutes, un groupe est appelé pour aller dans le Ice Bar. Une  pièce à 10° où tout est fait de glace, même les verres. Une expérience assez sympa à faire à tout prix. 

Conseil : Pensez à réserver au préalable car il a beaucoup de succès.

Prix : 16,50 € (incluant 1 cocktail dans le lounge, l'accès au Ice Bar et 2 boissons  alcoolisées ou non à déguster à l'intérieur)




Marché typique de nourriture (Mercatorplein - 1056 CL Amsterdam ) : Dans ce marché, vous pouvez trouver de la nourriture typique, comme les fameuses gaufrettes au caramel - dont je me suis fais une ventrée. Mais aussi du fromage, des pommes d'amour, des fraises au chocolat, des confitures, etc... C'est un véritable régal pour les yeux et la bouche. Pour ma part, je n'ai fais que la partie "nourriture" du marché, mais vous pouvez aussi y trouver des vêtements et des souvenirs.



Restaurant italien sur la grande allée ( PastabarDamrak 19 - 1012 LH Amsterdam: Et oui, encore un restaurant très local ! Mais bon, il faut avouer que à part le fromage et les gaufrettes au caramel, les Pays-Bas ne compte pas vraiment de spécialités. Ce restaurant a beaucoup de succès étant donné qu'il se trouve sur l'axe touristique principal. De plus, il se trouve que les pâtes et les pizzas sont très bonnes pour un prix assez dérisoires.
Conseil : Il faut s'armer de patience si vous souhaitez manger là-bas, car il y a souvent beaucoup de monde.

Prix : 30 € pour 2 personnes (incluant 1 pizza, 1 plat de pates, 1 cornet de frites et des boissons gazeuses)




Jour 3 :

Meilleure friterie des Pays-Bas (Manneken Pis - Damrak 41 - 1012 LK  Amsterdam) : Je crois bien, que ce sont les meilleures frites que j'ai mangé de toute ma jeune vie. Un indispensable à faire lorsque vous êtes à Amsterdam, littéralement.
Conseil : Allez-y vers 11h00-11h30 ou largement après l'heure du déjeuner, si non vous risquez de vous retrouver avec une queue d'une trentaine de personnes devant vous.

Prix : 3€ le cornet moyen (2,50€ le petit et 3,50€ le gros)


Musée Body World (Damrak 66 - 1012 LM Amsterdam) : Le concept de ce musée est le suivant : retracer l'histoire du corps humain et de l'origine de nos sentiments grâce à l'exposition de... vrais morceaux de corps humains. Oui oui vous avez bien lu. En ce moment, vous avez le "Happiness Project" ou comment faire pour être heureux jour après jour. Une visite très intéressante et enrichissante mais néanmoins un peu cher pour ce que c'est.
Conseil : Pensez à acheter votre billet en centre de change pour éviter de faire la queue une fois arrivé au Musée.

Prix : 18 € par personne


Amsterdam Dungeon (Rokin 78, 1012 KW Amsterdam) : Retrace l'histoire d'Amsterdam notamment la période de l'Inquisition ou le traitement des sorcières à l'époque, à travers des mini-pièces de théâtre drôles et ludiques. Tout ça dans une atmosphère faussement effrayante à l'image du Manoir de Paris. Les spectacles sont disponibles soit en anglais soit en hollandais. J'ai passé un bon moment et j'ai beaucoup ri.
Conseil : S'armer de patience, l'attente est longue.

Prix : 18€ par personne


Balade sur les canaux de nuit (embarquement au Damrak 29) : Et là vous êtes sûrement en train de vous dire : mais pourquoi elle a fait 2 fois le tour en bateau ? Et là, à mon tour de vous répondre que, cette balade est totalement différente pendant la nuit. Et j'avais vraiment envie d'essayer les deux. Et je n'ai pas été déçue, on dirait que nous visitons un paysage totalement différent. Le petit plus qui fait la différence, c'est que c'était la Fête des Lumières à ce moment-là (avec des lumières de partout partout), ce qui donnait un charme supplémentaire à cette balade.

Conseil : Si vous passez par Viator, veillez à échanger vos billets au centre de change qui se trouve sur le Damrak (avec les néons bleus, vous ne pouvez pas le rater normalement !)  
   
Prix : 15,50€ par personne



Balade au Red Light District (Oudekerkplein23 - 1073 E Amsterdam) : Bien connu des étrangers, le Red Light District est le quartier des filles de joie d’Amsterdam. Elles sont chacune enfermée dans une chambre avec de grandes baies vitrées éclairées d’un néon rouge flamboyant (d’un coup, on comprend mieux  d’où vient le nom de ce quartier).  Elles attendent patiemment un client, devant la fenêtre, en petite tenue. Parfois, certaines trainent sur leur téléphone pour patienter, ce qui donne un aspect un peu comique à la chose. Lorsque ces dernières sont occupées avec un client, les rideaux sont tirés. Attention, il est formellement interdit de prendre des photos. Il s’agit de respecter la vie de ces jeunes femmes.
Pour la petite info, le métier de prostituée aux Pays Bas est tout à fait légal et déclaré. Elles payent leurs impôts et perçoivent un salaire comme tout le monde.
Conseil : Ne pas prendre tout ça au sérieux.
Prix : Gratuit !






L'hôtel (Steigenberger Airport Hotel - Stationsplein Zuidwest 951 - 1117 CE Schiphol)

Lorsque vous arrivez à l'aéroport, l'hôtel affrète une navette gratuite qui vous transporte jusqu'à ce dernier. Ce bus passe environ toute les demi-heure, et le trajet dure une dizaine de minutes. Cette navette fait l'aller-retour, vous pouvez donc également la prendre à l'hôtel pour vous rendre dans le centre-ville d'Amsterdam.
L'hôtel est donc un peu excentré puisqu'il se trouve près de l'aéroport Schiphol (d'où le nom de l'hôtel n'est ce pas ?). Cependant, il n'est pas bien de difficile de se rendre dans le centre par les transports en commun, mais il faut néanmoins le compter dans son budget. Une fois arrivé à la gare avec la navette gratuite, vous devez prendre un train qui vous emmènera à Amsterdam Centraal et où le trajet dure environ 25 minutes. Ce n'est pas un désavantage majeur, mais si vous restez seulement 2-3 jours, je vous conseille tout de même de prendre un hôtel dans le centre-ville d'Amsterdam.
L'hôtel comporte tout le confort nécessaire pour les vacanciers. Les chambres sont spacieuses. Le double-lit est juste enoooooorme et très confortable, la salle de bain chauffée avec une baignoire, très agréable. Le petit hic c'est la vue sur l'autoroute. Mais entre nous, ce n'est pas très gênant.
L'hôtel comporte 3 restaurants qui restent assez abordables. Nous en avons testé un, et nous nous sommes régalé. Et le must du must du must, c'est le spa. Le spa comporte tout ce qu'il faut : piscine, sauna, hammam, sanarium et vous pouvez même commander des massages. C'est quelque chose de très appréciable lorsque vous avez passé une journée à marcher dans les ruelles d'Amsterdam.


Les tarifs :
La chambre : 50€ la nuit
Petit déjeuner (non compris): 28€
Spa: Inclus
Train pour le centre ville : 10€ aller-retour
Et voilà, je crois bien que je vous ai tout dit ! Un vlog de mon voyage (oui oui, j'ouvre ma chaîne Youtube très prochainement, mais chuuuut c'est un secret) arrive dans les semaines à venir, comme ça, vous saurez tout sur tout de mon voyage.
Mais en attendant, n'hésitez pas à me poster un commentaire ou à m'envoyer un mail si vous avez des questions, je me ferai un plaisir de vous répondre.


LOVE 








jeudi 8 janvier 2015

Je suis Charlie. (et toi aussi !)


Je vous écris en ce jour de deuil national pour vous parler de quelque chose qui m'a bouleversée. Je me suis beaucoup demandé si j’allais écrire cet article,  si ça n’allait pas faire polémique, si c’était sa « place » dans un blog mode… Mais j’ai décidé que oui. Après tout un blog, c’est fait pour s’exprimer. Et pour ma part, s’exprimer sur les réseaux sociaux, ce n’est pas suffisant. Je vous préviens tout de suite, si vous en avez déjà marre d’en entendre parler, passez votre chemin. Pour les autres, je vous remercie du fond du cœur de prendre le temps de me lire.
Ce Mercredi 7 Janvier 2015, un drame s’est déroulé dans les locaux de Charlie Hebdo au 10 rue Nicolas Appert, dans le 11ème arrondissement de Paris. 12 personnes tuées, 11 blessés dont 4 dans un état critique, au nom de quoi ? J’ai beau réfléchir, je ne trouve pas d’explication rationnelle. Non, il n’y a pas d’explication rationnelle à un attentat contre des dessinateurs, des journalistes, des économistes, des policiers… à un attentat contre la liberté d’expression. La France est une démocratie, un pays libre fier de sa liberté d’expression si rare dans d’autres pays du monde. C’est 66 millions de français que cet attentat a blessé.
Je vais être honnête avec vous. Je n’ai lu Charlie Hebdo qu’une ou deux fois dans ma vie et ce, dans le cadre de mon parcours scolaire. Je pense que ça doit être le cas de nombre d’entre nous, mais ce n’est pas pour autant qu’on se sent moins concernés par la situation qu’un lecteur assidu de ce journal. Choquée, attristée, révoltée.  Ce sont les 3 états dans lesquels je passe de façon constante depuis ce drame révoltant. Leur haine, leurs meurtres, leur terrorisme ne lèvera jamais la liberté d’expression et l’humeur, si chère à la France, si chère à Charlie Hebdo. Le terrorisme ne résout rien.
Après le 11 Septembre 2001, les New Yorkais se sont relevés plus fort que jamais. Ils ont construit un hommage fantastique aux Twins et ont érigés un nouveau World Trade Center. Les habitants de Madrid n’ont jamais cessé de prendre le train après l’attentat de Mars 2004.
Quant à nous, nous ne cesserons jamais de rire, de penser. Car c’est ce qui fait les fondements de notre société. Je vous demande de ne pas changer votre comportement, de rester comme  vous êtes, de profiter de la vie et des belles choses que la presse est capable de nous transmettre. Ils ont voulu tuer Charlie Hebdo, ils l’ont rendu immortel.
C’est ce que je vais m’efforcer de faire, du plus profond de mon cœur. Cependant, l’avenir me fait peur…

« Les caricaturistes sont ces canaris qu’on trouve dans les mines. S’ils chantent, c’est que tout va bien. S’ils meurent, c’est qu’il faut s’attendre au pire… » 
 
 
 Crédit photo: Kanako / My Little Paris