-->

Top Social

Thursday, January 8, 2015

Je suis Charlie. (et toi aussi !)


Je vous écris en ce jour de deuil national pour vous parler de quelque chose qui m'a bouleversée. Je me suis beaucoup demandé si j’allais écrire cet article,  si ça n’allait pas faire polémique, si c’était sa « place » dans un blog mode… Mais j’ai décidé que oui. Après tout un blog, c’est fait pour s’exprimer. Et pour ma part, s’exprimer sur les réseaux sociaux, ce n’est pas suffisant. Je vous préviens tout de suite, si vous en avez déjà marre d’en entendre parler, passez votre chemin. Pour les autres, je vous remercie du fond du cœur de prendre le temps de me lire.
Ce Mercredi 7 Janvier 2015, un drame s’est déroulé dans les locaux de Charlie Hebdo au 10 rue Nicolas Appert, dans le 11ème arrondissement de Paris. 12 personnes tuées, 11 blessés dont 4 dans un état critique, au nom de quoi ? J’ai beau réfléchir, je ne trouve pas d’explication rationnelle. Non, il n’y a pas d’explication rationnelle à un attentat contre des dessinateurs, des journalistes, des économistes, des policiers… à un attentat contre la liberté d’expression. La France est une démocratie, un pays libre fier de sa liberté d’expression si rare dans d’autres pays du monde. C’est 66 millions de français que cet attentat a blessé.
Je vais être honnête avec vous. Je n’ai lu Charlie Hebdo qu’une ou deux fois dans ma vie et ce, dans le cadre de mon parcours scolaire. Je pense que ça doit être le cas de nombre d’entre nous, mais ce n’est pas pour autant qu’on se sent moins concernés par la situation qu’un lecteur assidu de ce journal. Choquée, attristée, révoltée.  Ce sont les 3 états dans lesquels je passe de façon constante depuis ce drame révoltant. Leur haine, leurs meurtres, leur terrorisme ne lèvera jamais la liberté d’expression et l’humeur, si chère à la France, si chère à Charlie Hebdo. Le terrorisme ne résout rien.
Après le 11 Septembre 2001, les New Yorkais se sont relevés plus fort que jamais. Ils ont construit un hommage fantastique aux Twins et ont érigés un nouveau World Trade Center. Les habitants de Madrid n’ont jamais cessé de prendre le train après l’attentat de Mars 2004.
Quant à nous, nous ne cesserons jamais de rire, de penser. Car c’est ce qui fait les fondements de notre société. Je vous demande de ne pas changer votre comportement, de rester comme  vous êtes, de profiter de la vie et des belles choses que la presse est capable de nous transmettre. Ils ont voulu tuer Charlie Hebdo, ils l’ont rendu immortel.
C’est ce que je vais m’efforcer de faire, du plus profond de mon cœur. Cependant, l’avenir me fait peur…

« Les caricaturistes sont ces canaris qu’on trouve dans les mines. S’ils chantent, c’est que tout va bien. S’ils meurent, c’est qu’il faut s’attendre au pire… » 
 Crédit photo: Kanako / My Little Paris
2 comments on "Je suis Charlie. (et toi aussi !)"
  1. J'espère qu'un jour, le monde changera enfin.. La liberté d'expression ne devrait jamais être atteinte. Quelle barbarie.. Je suis tellement choqué d'une telle violence mais bon l'être humain est comme ça depuis toujours malheureusement :(
    Charlie ♥

    ReplyDelete
    Replies
    1. Nous sommes tous ensemble face à cette horrible situation 💜

      Delete